Les églises à Mykonos

>
Églises
'Mykonos' - Mykonos
'Mykonos' - Attribution: Gary Dicer

Terre Sainte

Les églises pittoresques constituent l’un des traits les plus appréciés de l’île. On en trouve partout et il est impensable de ne pas les visiter. D’accord, peut-être pas les visiter toutes, car il y en a beaucoup… voire trop ! Rien que dans la ville de Chora et sur un kilomètre carré, on ne compte pas moins de soixante églises ; sur le reste de l’île, les visiteurs pourront voir aussi des chapelles plus modestes, dont le nombre dépasse 400 ! Plusieurs de ces humbles lieux de culte ont été classés monuments historiques par le Ministère de la culture.

On prétend qu’il y a sur l’île autant de petites églises que de jours dans l’année. Elles font toujours partie de la vie quotidienne des habitants et s’intègrent dans tous les beaux paysages photographiés par les visiteurs. Quelle que soit la façon dont vous occuperez votre séjour à Mykonos, gardez un peu de temps pour visiter quelques églises.

La plupart des églises de Mykonos sont de forme assez simple avec un toit caractéristique que l’on reconnaît à sa forme arrondie et sa couleur rouge. Certaines églises sont très anciennes, mais une grande majorité d’entre elles datent du XVIIe, du XVIIIe ou du XIXe siècle. L’île abrite aussi de nombreux monastères anciens à l’architecture très intéressante et qui abritent de superbes œuvres d’art sacré.

Voici quelques églises qu’il faut absolument voir :

Panagia Paraportiani

L’église de Paraportiani est l’une des plus reconnaissables de Grèce par sa structure particulière. Différents styles architecturaux se combinent pour former un seul édifice. Sa construction a commencé au XIVe siècle pour s’achever au XVIIe siècle, formant un ensemble de cinq églises différentes.

Panagia Tourliani

Cette adorable église avec un grand clocher se trouve à la sortie de Chora. C’est un monastère toujours en activité qui abrite un musée d’objets religieux. L’église et le monastère ont été construits en 1767 et comprennent une cour avec une fontaine en marbre. La Panargia Tourliani accueille également l’une des plus importantes commémorations religieuses, la Fête de la Vierge, célébrée chaque année le 15 août.

Le monastère de Paleokastro

Ce monastère se trouve dans l’une des rares zones verdoyantes de l’île, le long de la colline d’Ano Mera. Il est fameux pour son style architectural typique des Cyclades datant de la fin du XVIIIe siècle. À l’intérieur du monastère, on peut admirer de superbes icônes et autels.

L’église catholique de Panargia Rodariou

L’église de Panargia Rodariou est l’unique église catholique de l’île. Elle se trouve sur la place Alefcandra dans la ville de Chora. Cette minuscule église a subi de nombreuses modifications au cours des siècles, sans compter l’incendie qui ravagea le sanctuaire en 1991. Cette église dédiée à la Vierge du Rosaire est toujours en activité et accueille chaque année des milliers de catholiques.